En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus cliquez Fermer

La couleur en façade

Les harmonies en façades

Préserver le patrimoine

La couleur porte en elle la mémoire des architectures et des paysages de nos régions, de nos pratiques et de nos traditions. Elle rend compte de la diversité des matériaux de construction et de la volonté de l'homme d'adapter son habitat à son environnement.

Bâtir le futur

Que ce soit en situation urbaine ou en milieu rural, l'architecture se définit avant tout dans son interaction avec l'environnement, dans sa manière même de s'harmoniser avec lui.

Les camaïeux

Inspirées des argiles du nord de la France, des grès alsaciens, des enduits turinois, ces camaïeux de teintes d’ocres rouges sont très représentés dans le bâti traditionnel mais également dans l’architecture contemporaine.
Ces gammes révèlent des rouges tantôt massifs et entiers, tantôt légers et poudrés.
Couleurs irremplaçables et toujours renouvelées, elles sonnent comme un retour aux sources, entre force et équilibre. La gradation de couleurs claires vers les couleurs soutenues recrée le mariage de l’ombre et de la lumière.

Les couleurs chaudes

Cette palette de couleurs évoque les carrières d’ocres du Roussillon, le tuffeau de Touraine, les grès dorés des Vosges et les sables blonds de la Loire. Légère et brillante, elle incarne aussi l’empreinte chaleureuse de la lumière et du soleil. A la fois matière et lumière...
Incontournables sont donc ces couleurs qui siéent à la fois à l’architecture la plus sobre, la plus élèmentaire comme à l’architecture la plus élaborée. L’architecture contemporaine aime particulièrement jouer de ces nuances en les déclinant du plus clair au plus saturé dans une partition solaire.

Les couleurs froides

Les tons froids sont plus rares et sont donc surprenants en architecture. Ils n’ont que peu d’équivalents colorés dans les matériaux de construction traditionnels. Ils s’allient davantage à des architectures à l’esthétique singulière et étonnent par leur originalité.
Aujourd’hui symboles de nature par excellence, évoquant les nuances de la mer, du ciel et du végétal, ces tonalités s’illustrent dans l’architecture contemporaine en signe positif de renouveau et d’accord parfait avec l’environnement.

Les couleurs minérales

Gris... pierre calcaire ou béton brut, granit ou pierre de lave ? Autant de variations minérales délicates et doucement colorées, changeantes au seul mouvement de la lumière… autant de qualités qui font de ces nuances des alliées de l’architecture patrimoniale et de l’architecture contemporaine. Des accents toniques de couleurs vives font un contre-point à ces ensembles stables, lui apportant rythme et dynamisme. Ils renouvellent leur esthétique pour leur donner un caractère plus industriel et high-tech, résolument contemporain.